Mon premier salon du livre jeunesse !

La fête !

Comme je vous l’avais annoncé, j’ai eu le plaisir ce weekend d’aller au salon du livre de jeunesse de St Paul Trois Châteaux dans la Drôme, près de Montélimar. La fête a commencé dès mercredi 30 janvier et s’est terminée le dimanche 3 février avec pour thème principal « Enchantons le réel ».  Je n’y ai participé que le samedi.

Les deux invités d’honneur étaient Rebecca DAUTREMER (Kerity la maison des contes, Cyrano, Alice au pays des merveilles…) qui a d’ailleurs conçu l’affiche de l’évènement et Eoin Colfer (Artémis Fawl). Ce dernier n’a malheureusement pas pu être présent le samedi pour des raisons personnelles, au grand dam des fans venus se faire dédicacer les volumes de la série Fawl.

Le concept du salon était assez sympathique à mon goût : une balade dans une librairie géante, entre les rayons de livres classés en fonction des âges (pôle ados, pôle tous petits, pôle documentaires…) et les stands d’éditeurs à l’entrée. Plusieurs lieux ont accompagné ce parcours, un pôle légèrement cloisonné pour les conférences avec les auteurs et sur les différents thèmes du salon mais aussi une petite expo des dessins et croquis de l’auteur phare : Rebecca DAUTREMER ! Les auteurs étaient au centre de la salle (un gymnase), placés en rond et identifiés avec des panneaux (le prénom dans un rond) pour mieux les repérer au milieu de leurs livres ! L’invitée d’honneur, Rebecca DAUTREMER, avait la pancarte la plus haute sur sa table et se trouvait droit devant lorsque l’on rentrait.

Et si on levait les yeux, on pouvait voir le plafond parsemé de lampe de camping (du moins j’avais la même dans ma tente…) rouges. Entre nous je n’ai pas tout à fait bien compris le principe puisque l’on était en plein jour mais c’était au moins assez esthétique.

Il y avait même la possibilité d’essayer les livres ! Et oui, tel un magasin de vêtements, vous pouviez prendre un instant au pôle d’essayage pour lire des livres et faire des découvertes !

Qui dit « Jeunesse » dit bien sûr « enfants » et on ne les a pas oublié durant ce salon puisqu’un jeu de piste était organisé afin de leur permettre de se balader au milieu des stands vers les auteurs présents pour les dédicaces. D’après ce que j’ai pu voir, les enfants étaient motivés et il semble que le jeu de piste en ait intéressé plus d’un !

A noter également que les enfants de l’école de St Paul ont fournit un véritable travail de réflexion autour du thème et de l’affiche du salon.

Les autres auteurs présents m’étaient peu connus (vous trouverez le détail sur le site de la fête) mais c’était une joie de circuler autour des tables pour capter les instants d’échanges entre les écrivains et le public, enfants comme parents, pendant les dédicaces.

Rebecca DAUTREMER

Que d’impatience en sachant que j’allais la rencontrer ! Peut-être avez vous déjà croisé ses albums où elle redonne vie d’une façon bien à elle aux personnages de contes ou d’histoires comme Alice au pays des merveilles, Cyrano de Bergerac, Babayaga

Je suis donc entrée dans le salon avec un objectif précis : certes celui de découvrir le système d’une fête du livre jeunesse, mais surtout de repartir avec ma dédicace de DAUTREMER !! Il a donc fallu s’armer de patience car c’est l’inconvénient de ce genre d’évènement, les auteurs phares sont (trop) demandés. Les séances de dédicaces s’espaçaient donc régulièrement d’une graaaaaaaaaande pause pour laisser souffler le crayon (et) de Rebecca DAUTREMER. Ce qui finalement  je croyais être un échange et une rencontre d’auteur s’est finalement transformé en file d’attente ! J’ai quand même eu le plaisir de la voir en chair et en os mais sans lui exprimer réellement mon admiration pour ses travaux.

Cependant, c’est avec une grande admiration que j’ai vu Alice prendre forme petit à petit sous son crayon (et oui, j’ai acheté ce magnifique objet d’art illustrant l’Alice de Lewis Caroll !). Maintenant elle est là, pour moi, dans la première page du livre, « exclusivité »(même si vous savez que les autres ont la même en ayant acheté le même livre) que je ne me lasserai pas de regarder à chaque fois que je l’ouvrirai !

En fin de compte ce fut une belle rencontre et une belle expérience ! Je suis prête, si l’occasion se représente, à refaire une escapade de ce genre au pays des livres !  🙂